Éditorial mars 2024 : Deux symphonies de Sibelius par l’Orchestre Métropolitain : une nouvelle référence.

Chers auditeurs,

Nous voici déjà au mois de mars qui signera, dans trois semaines, le retour du printemps. Comment, dans cette perspective, ne pas évoquer la figure lumineuse de Jean Sibélius, compositeur finlandais né en 1865 et disparu en 1957, dont la sensibilité profonde a mené à la naissance d’ un nouveau mode d’ écriture symphonique ?

A cet égard, l’étiquette québécoise Atma propose un couplage audacieux des Symphonies n° 2 et n° 5 de Jean Sibelius, deux des œuvres les plus connues du compositeur finlandais. Cette association judicieuse constitue une étape importante dans la discographie de Yannick Nézet-Séguin et de l’Orchestre Métropolitain !

La parution de la Symphonie n° 2 coïncide avec un concert à Carnegie Hall où l’Orchestre Métropolitain et son chef interpréteront le programme inaugural de leur saison 2023-2024, lors duquel cette symphonie a été enregistrée.

Le début du cycle Sibelius du Métropolitain n’avait pas été unanimement salué. La sortie de la Symphonie n° 1 avait été éclipsée par l’intégrale flamboyante du jeune chef finlandais Santtu-Matias Rouvali (Alpha), qui privilégiait les effets spectaculaires au détriment de la fidélité à la partition. Cinq ans plus tard, le « système Rouvali » montre ses limites, tandis que la rigueur de Yannick Nézet-Séguin porte ses fruits.

L’interprétation de la Symphonie n° 2 par l’Orchestre Métropolitain se distingue par sa précision et sa profondeur. L’orchestre joue avec une grande cohésion et une sensibilité remarquable aux nuances de la partition. Yannick Nézet-Séguin adopte une approche mesurée et réfléchie, laissant la musique respirer et révélant toute sa richesse émotionnelle.

La Symphonie n° 5, quant à elle, est une œuvre plus mature et plus complexe. L’interprétation de l’Orchestre Métropolitain est tout aussi réussie, avec une énergie et une puissance qui font vibrer l’auditeur.

Ce disque est un véritable joyau qui s’impose comme une nouvelle référence pour les Symphonies n° 2 et n° 5 de Sibelius. La direction précise et inspirée de Yannick Nézet-Séguin, alliée à la virtuosité de l’Orchestre Métropolitain, donne vie à la musique du compositeur finlandais avec une profondeur et une émotion rares.

Radio Mercure - Editorial mars 2024 - Deux symphonies de Sibelius par l'Orchestre Métropolitain - une nouvelle référence - Sibelius
Radio Mercure – Editorial mars 2024 – Deux symphonies de Sibelius par l’Orchestre Métropolitain – une nouvelle référence – Sibelius

Jean Sibelius (1865-1957) : Symphonies n° 3 et n° 4. Orchestre Métropolitain, direction : Yannick Nézet-Seguin. 1 CD Atma Classique. Enregistré en juin 2021 et février 2022 à la maison symphonique de Montréal. Notice de présentation en français et en anglais. Durée : 68:37

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *