L’économie dans tous ses états (épisode 1) : Histoire de l’économie française – Jean Baptiste Say (les clés de l’iconomie)

Jean-Baptiste Say, économiste classique français du début du XIXe siècle, a marqué l’histoire de la pensée économique par sa contribution fondamentale à la théorie des débouchés, souvent résumée par l’adage « l’offre crée sa propre demande ». Dans son œuvre maîtresse, « Traité d’économie politique », Say développe une vision de l’économie où la production est le moteur de la croissance économique et le catalyseur des échanges.

À la croisée des chemins entre le libéralisme économique et les premières pensées sur l’entrepreneuriat, la philosophie économique de Say met en avant l’importance des producteurs comme agents actifs dans l’économie. Il postule que la capacité de l’économie à croître est intrinsèquement liée à sa capacité à produire et que chaque offre générée par la production nécessite un certain niveau de demande, niant ainsi la possibilité de crises de surproduction à long terme. Say s’intéresse également à la distribution de la richesse créée par la production, attribuant aux différents facteurs de production – travail, capital, et terre – leurs parts respectives de revenu sous forme de salaires, de profits et de rentes. Il prône un environnement où les marchés fonctionnent librement, sans interventionnisme étatique excessif, persuadé que c’est dans ce contexte que les capacités productives des individus et des nations sont optimisées.

La philosophie économique de Say est donc caractérisée par une foi en la capacité des marchés à s’autoréguler et par une attention particulière portée à la production comme force vitale de l’économie. Ses idées ont posé les fondations pour de nombreux débats économiques futurs et continuent d’influencer la pensée économique libérale contemporaine.

Christian Saint-Etienne, Michel Volle et Christophe Dubois-Damien nous invitent pour un voyage à travers l’ histoire des théories économiques. Bonne écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *